Monthly Archives: juin 2016

Sénat: carton plein pour la proposition de loi de Lana Tetuanui

http://www.tahitinews.co/senat-carton-plein-pour-la-proposition-de-loi-de-lana-tetuanui/

Le Sénat vient d’adopter à l’unanimité la proposition de loi de Lana Tetuanui, sénatrice de la Polynésie française, relative à l’élection des conseillers municipaux dans les communes associées de la Polynésie française et à la modernisation du code général des collectivités territoriales (CGCT) applicable aux communes de la Polynésie française, à leurs groupements et à leurs établissements publics. Ce texte aura un impact sur la vie quotidienne des communes polynésiennes, à plus de 20 000 kilomètres de l’hexagone.  Pour avoir été, elle-même, maire déléguée d’une commune associée, la sénatrice avait à cœur de « défendre des particularités trop souvent oubliées par le législateur national ». Ainsi, cette proposition de Loi vient corriger le mode de scrutin imposé en 2014 avec l’introduction de la proportionnelle dans les communes, dont toutes les communes associées comportaient 1 000 habitants au moins. « Ce changement a provoqué, dans plusieurs communes associées, la désignation d’un maire délégué non représentatif de la majorité issue du scrutin des urnes, ce qui a provoqué une instabilité politique immédiate avec des démissions en masse des conseils municipaux » souligne la sénatrice. Ce texte vient corriger cette anomalie « par une modification du mode électoral, en permettant une élection garantissant une légitimité du nouveau maire, qui […]

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

40e Anniversaire de la Marche Verte @ Lotus Club Marrakech

http://youtu.be/_GQ9HXwG4EQ

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Les petites mains talentueuses du Heiva Rima’i

http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/polynesie-francaise/les-petites-mains-talentueuses-du-heiva-rima-i-376005.html

Dans le cadre des festivités du Heiva, une centaine d'artisans exposent leurs créations à la salle Aorai Tinihau de Pirae.

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Les véritables beignets aux pommes comme à la plage !

http://youtu.be/esjC9OqXODo

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Technique de base : La Chantilly au Chocolat

http://youtu.be/kmpAaWV-o1I

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Hôtel Barrière Le Fouquet's Paris recrute Apprenti commercial

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-24687-Apprenti-commercial.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Hôtel Barrière Le Fouquet's Paris recrute Apprenti qualité – haccp

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-24688-Apprenti-qualite-haccp.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Tiki Village Moorea – Mariage Polynésien / Polynesian wedding

http://youtu.be/j11VD9Z7CTk

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Uru, autopsie d’un fruit pas comme les autres

http://www.letahititraveler.com/wp-content/uploads/2016/03/uru_festival-300x300.jpg

http://www.letahititraveler.com/uru-autopsie-dun-fruit-pas-comme-les-autres/

uru_festivalAu salon l’agriculture de la Porte de Versailles, le Uru était le roi des stands ultramarins cette année ! Pas étonnant pour ce fruit auquel les Polynésiens vouent un véritable culte… Du 17 au 19 mars, Tahiti lui consacre même un festival ! C’est dire si le fruit de l’arbre à pain est une composante essentielle de l’alimentation en Polynésie…

Dans les allées du marché de Papeete, vous pourrez demander un Uru (prononcez ourou) maoa, un uru mûr, prêt à être dégusté. Si vous ne trouvez pas ici, pas de panique, le uru est tellement omniprésent en Polynésie qu’il se cueille plus qu’il ne s’achète ! Levez les yeux quand vous vous baladez à Tahiti ou dans les îles, vous ne pourrez pas le rater… Sa cueillette peut demander un peu d’agilité : l’arbre à pain peut atteindre une vingtaine de mètres de haut… Le rou’uru, la perche à uru s’avère donc indispensable !

La pomme de terre des tropiques

Le berceau du uru c’est ici, en Polynésie ! Mais il sort des frontières du Fenua dès la fin du XVIIIème siècle, lorsque le commandant William Bligh, capitaine de la célèbre « Bounty », en rapporte de grosses quantités dans ses cales pour nourrir les esclaves antillais… On en retrouve d’ailleurs aujourd’hui dans la cuisine caribéenne, sous le nom de fouyapen, en créole martiniquais.

Très riche en glucides, le uru est largement consommé en Polynésie aujourd’hui, notamment en accompagnement du fameux Ma’a Tahiti, le repas polynésien traditionnel partagé notamment le week-end ou les jours de fête. Mais pas seulement…

Le uru, 100 variétés et 1001 déclinaisons !

uru_illustrationEn Polynésie française, on dénombre une centaine de variétés d’arbres à pain, et autant de fruits aux formes et aux qualités gustatives différentes. Tous se présentent néanmoins comme de grosses boules vertes, parfois oblongues, tirant vers le jaune quand elles arrivent à maturité, à partir de février.

Traditionnellement, on déguste le uru nature. Posé à même la flamme sur un feu de bois ou directement sur la plaque de gaz de la cuisinière. On tourne le fruit régulièrement, son épaisse peau brûle, jusqu’à rougir comme la braise et, une fois la rotation complète terminée, le fruit est cuit à cœur, prêt à être décortiqué, dénoyauté et découpé en morceaux ou pressé en purée. La chair est crémeuse, légèrement sucrée… un régal ! Découpé cru, le uru peut également être bouilli et cuisiné en gratin dauphinois et même en frites, version tropicale !

pia_uruPlus récemment, c’est sous des formes plutôt inédites que le uru a fait parler de lui. Plusieurs marques ventent une bonne alternative à la farine de blé (le uru est naturellement gluten free !), tandis que la Brasserie de Tahiti, mère de la célèbre bière locale Hinano sortait en 2015 la Pia Uru, bière locale dans laquelle une partie du malt a été remplacée par de la farine de uru… Le résultat est plutôt savoureux. A découvrir absolument lors de votre prochain apéritif en bord de lagon !

Infos pratiques

Le festival du uru, c’est du 17 au 19 Mars 2016 à la Maison de la culture de Papeete

Exposition et vente de produits, dégustations et conférences …vous n’aurez que l’embarras du choix !

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Recette de Pommes de terre sautées – 750 Grammes

http://youtu.be/t2DLcGenktM

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Le meridien Tahiti

http://youtu.be/2x4nppvPdQo

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Tu’aro maohi, à la découverte de sports traditionnels… exotiques !

http://www.letahititraveler.com/wp-content/uploads/2016/04/sport_porteur_fruit_mairie_pirae-300x194.jpg

http://www.letahititraveler.com/tuaro-mahoi-a-la-decouverte-de-sports-traditionnels-exotiques/

Si la pirogue à rame polynésienne et le surf tiennent le haut de l’affiche dans l’actualité sportive polynésienne, d’autres disciplines, bien plus surprenantes, connaissent un remarquable retour depuis quelques années. Envie d’exotisme ? Mettez-vous donc au grimper de cocotier ou au lever de pierre. Fainéants : s’abstenir !

Autour des terrains de sports de Tahiti et de ses îles, vous verrez peut-être entassés dans un coin d’immenses pneus de Caterpillar. Dans la fraîcheur relative des soirées polynésiennes, des haltérophiles de tout poil, débardeur humide et ceinture de force bien serrée sur les hanches, se retrouvent ici pour soulever pendant des heures les quelque soixante kilos de ces énormes rondelles de caoutchouc ! Ce sont eux qui, entre avril et la grand-messe du Heiva (du 6 au 23 juillet 2016) participeront au championnat polynésien des sports traditionnels, catégorie lever de pierre…

Porteur de FruitsUne tradition remise au goût du jour

Le 2 avril, le musée de Tahiti et des îles devait inaugurer le championnat 2016, sous la houlette de la fédération polynésienne des sports et jeux traditionnels, créée en 2006. Un retour en grâce plutôt récent, donc, mais qui traduit bien l’engouement suscité par ces disciplines anciennes. Comme c’est le cas pour les danses ou les chants traditionnels, les sports traditionnels eux aussi ont des adeptes de plus en plus nombreux et un public toujours plus large. Une belle contribution, en somme, à la réappropriation par les polynésiens de leur culture.

Lever de pierre, lancer de javelot ou encore grimper au cocotier, tir à l’arc, décorticage de coco… Le panel est aussi varié que les disciplines sont impressionnantes. Un subtil mélange d’adresse et de force extrême, dont les Polynésiens seuls ont le secret…

Lever de PierresLever de pierre : la démonstration de force

A l’origine des tu’aro mahoi : composer avec les éléments de l’environnement immédiat pour sublimer le corps et ses capacité physiques phénoménales. Le lever de pierre est l’illustration parfaite de ce principe de base. Les pierres sélectionnées pour la compétition ne présentent pas une seule prise, lisses comme des œufs et denses… comme le roc. Certains athlètes, comme le « géant de Tubuai », parviennent à hisser sur leur épaule des blocs de plus de 160 kilos ! Le spectacle est impressionnant.

Lancer de JavelotLe lancer de javelot

Au lieu d’un javelot au profil aérodynamique parfait, les Polynésiens préfèrent une lance taillée dans le bois. La main droite donne l’impulsion, tandis que les doigts de la main gauche guident la lance vers une noix de coco perchée à une dizaine de mètres au dessus du sol ! A cette distance, la coco a la taille d’une pièce d’un centime… Ce qui n’empêche pas les lanceurs les plus doués d’atteindre leur cible en plein cœur…

Montée de CocotiersLe cocotier omniprésent

On le trouve partout en Polynésie et c’est tout naturellement que le cocotier a inspiré les inventeurs des sports traditionnels polynésiens. Tout droit issu de la culture du coprah, dont on tire l’huile de coco, le décorticage de noix de coco est même une discipline à part entière ! Le but : en un minimum de temps, libérer le maximum de noix de la bourre de coco à l’aide d’une hachette. Alors que le profane parvient péniblement à décortiquer une noix en une dizaine de minutes, le spécialiste peut entasser des dizaines de fruits ! Essayez donc lors de votre prochain voyage à Tahiti, vous comprendrez vite pourquoi le décorticage de coco est ici un sport et pourquoi l’équipe de e Tahiti Travel préfère, elle, les déguster bien fraîches, les pieds dans le lagon 😉

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Les sorties du week end du 17 juin 2016 à Tahiti

https://www.tahiti-agenda.com/2016/06/16/les-sorties-du-week-end-du-17-juin-2016-a-tahiti/

C’est un week end musical qui se prépare avec plusieurs manifestations à Pape’ete, Arue, Faa’a, Papara, Pueu, et le week end d’après à Taravao ! Certains concerts sont payants mais chacun d’entre nous trouvera chaussure à son pied pour aller écouter de la musique. La date officielle de la Fête de la Musique tombe le mardi 21 juin, en pleine semaine donc et les établissements ont pris les devants pour cette célébration.

L’article Les sorties du week end du 17 juin 2016 à Tahiti est apparu en premier sur Tahiti Agenda, vos sorties du fenua.

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Transport en commun : augmenter la fréquentation de 15% en quatre ans

http://www.tahiti-infos.com/photo/art/default/9760555-15750320.jpg?v=1467170977

http://www.tahiti-infos.com/Transport-en-commun-augmenter-la-frequentation-de-15-en-quatre-ans_a150422.html

Transport en commun : augmenter la fréquentation de 15% en quatre ans
PAPEETE, le 28 juin 2016 – Le gouvernement prévoit un renforcement et une amélioration des transports en commun, le conseil des ministres a décidé lundi 27 juin de confier le schéma directeur des transports collectifs pour avis au CESC.

Le conseil des ministres a décidé lundi 27 juin de transmettre le schéma directeur des transports collectifs et déplacements durables de l’île de Tahiti, pour avis, au Conseil économique, social et culturel (CESC), avant sa transmission à l’Assemblée de la Polynésie française.

Ce plan se déploie sur quatre axes : engager un projet de transport public viable répondant aux besoins de la population, réaliser les aménagements nécessaires à la mise en œuvre du projet transport, mettre en place les dispositifs et matériels facilitant l’usage du transport public, programmer, suivre et accompagner la mise en œuvre du schéma directeur.

Ainsi dans un premier temps, il s’agirait de refondre l’ensemble du réseau de transport en commun, un nouveau plan de réseau dit "plus efficace" a été élaboré, il devrait permettre "à 15 000 nouvelles personnes de prendre le bus près de leur domicile."

La mise en place du programme d’actions du schéma directeur est étalée sur 20 ans. "Une hausse de la fréquentation est attendue dès 2020" indique le communiqué de presse du conseil des ministres. Le rapport estime une hausse de 10 à 15% d’ici 2015 et de 33% d’ici 2030 par rapport à 2015.

L’assistance technique pour la réalisation du schéma directeur des transports collectifs et déplacements durables de l’île de Tahiti a été initiée en janvier 2015 et confié au groupement EGIS, SYSTRA, Pae Tai Pae Uta. Ce dernier a livré le projet après un an et demi d’études, de recherches et de concertations.

"Le développement des transports collectifs est un enjeu important et le présent schéma directeur avait notamment été préconisé lors du Plan Climat Energie de la Polynésie française, qui a été restitué au second semestre de l’année 2015. L’objet de ce schéma directeur est surtout de déterminer un programme pour apporter des solutions concrètes aux dysfonctionnements des transports collectifs terrestres", indique le communiqué.


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Complexe aquacole de Hao : 10 Polynésiens en formation à Shanghai

http://www.tahiti-infos.com/photo/art/default/9760592-15750385.jpg?v=1467171869

http://www.tahiti-infos.com/Complexe-aquacole-de-Hao-10-Polynesiens-en-formation-a-Shanghai_a150423.html

Complexe aquacole de Hao : 10 Polynésiens en formation à Shanghai
PAPEETE, le 28 juin 2016. Dix Polynésiens doivent partir en septembre pour être formés pour le complexe aquacole de Hao. Une procédure d’appel à candidatures sera lancée "très prochainement" afin de sélectionner les 10 candidats.

Wang Chen, P-dg de Tian Rui Investment, a présenté mardi au groupe des leaders polynésiens le projet du complexe aquacole de Hao.

"Dans le cadre de la présente visite de Wang Cheng en Polynésie française, le gouvernement et monsieur Wang Cheng se sont accordés pour faire partir, dès septembre 2016, une première promotion de 10 Polynésiens en formation à Shanghai", précise un communiqué de la présidence. "Cette formation se fera en partenariat avec le département aquaculture de l’Université de l’Océan de Shanghai. Les Polynésiens sélectionnés devront avoir un niveau universitaire supérieur à Bac+2, parler anglais, et être motivée pour travailler à Hao dans les métiers de l’aquaculture."

Une procédure d’appel à candidatures sera lancée "très prochainement" afin de sélectionner les 10 candidats. "Les frais de cette formation seront pris en charge en partie par le Pays et en partie par Tahiti Nui Ocean Foods ", indique la présidence. "Pour cette première promotion, le Pays consacrera un budget de 5,5 millions Fcfp pour la prise en charge des frais de transports entre la Polynésie française et la Chine et une bourse pour les frais du stagiaire. TNOF prendra en charge tous les frais de formation à l’Université de Shanghai, et tous les frais liés au séjour des stagiaires tels que les frais d’hébergement et de nourriture, les frais de déplacement à l’intérieur de la Chine."

Le Pays a accordé début juin à la société Tahiti Nui Ocean Foods le permis de terrassement du site de 32 hectares dédié à la ferme aquacole de Hao. Mi-juin, le Pays a accordé un second permis, celui de la construction de la base de vie du chantier.

Dans les prochains jours, le Pays engagera des travaux pour 350 millions Fcfp afin de finaliser la construction de la route de contournement du site et de la digue de protection côté océan.

"Actuellement, les techniciens de TNOF et ceux du Pays collaborent activement pour permettre la délivrance du troisième et dernier permis de construire, avant le 15 septembre prochain, dans le respect des dispositions règlementaires en vigueur", annonce la présidence.

Le projet aquacole est installé sur une emprise foncière de 32 hectares. Il comprend des salles d’écloserie, des bassins de pré-grossissement en extérieur, des salles de traitement des poissons à commercialiser, une usine de fabrication d’aliments, un laboratoire d’analyses et de recherche appliquée, des hangars de stockage, des installations de production d’énergie durable, de production d’eau potable, de traitement des eaux usées. Les dimensions des différents espaces placent la ferme de Hao parmi les fermes les plus importantes au niveau mondial. Une écloserie qui couvre 1,2 hectare. "C’est une dimension importante que peu d’écloseries au monde peuvent égaler", souligne la présidence. Les bassins extérieurs de pré-grossissement couvrent 6 hectares. Les différents bâtiments couvrent près de 20 hectares.


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment