Monthly Archives: septembre 2017

Virginie Tetoofa : "Paripari fenua, un magazine à mi-chemin entre enracinement et modernité"

http://www.tahiti-infos.com/photo/art/default/17385646-21890132.jpg?v=1506735284

http://www.tahiti-infos.com/Virginie-Tetoofa-Paripari-fenua-un-magazine-a-mi-chemin-entre-enracinement-et-modernite_a165151.html

PAPEETE, le 29 septembre 2017 – Cette série de magazines de 13 minutes, diffusés tous les mercredis à 19h30 sur Polynésie 1ère, met en lumière le rapport que les Polynésiens entretiennent avec leur terre. Le concept ? Un épisode. Un lieu. Deux personnages : un orateur qui exalte son passé et un jeune qui donne sa vision de l’avenir. Virginie Tetoofa, la réalisatrice, revient sur la genèse de ce projet produit par Onesia Pacific Storytellers, la société de Marie-Hélène Villierme.

Comment est né le concept de l’émission ?

"L’idée de départ est venue d’un constat simple que j’ai fait fin 2015, alors que je revenais d’Europe où j’ai travaillé plusieurs années dans l’audiovisuel. Le constat était le suivant : les paripari fenua, c’est-à-dire les cartes d’identité d’une terre à la manière polynésienne, transmises de manière orale, se simplifiaient. Les noms de certains lieux ou toponymes disparaissaient de plus en plus des traditions orales, ou étaient de plus en plus oubliés ou méconnus. À l’époque, je réalisais un mini-documentaire pour le Service de la culture dans le cadre du classement de Taputapuātea au patrimoine de l’Unesco. Dans ce documentaire, le Service de la culture avait recueilli un paripari fenua des vallées de Hotopuu et d’Opoa. Je trouvais la forme belle et poétique, aussi bien en tahitien qu’en français ; et je me suis demandée pourquoi personne ne faisait une émission là-dessus…"

En quoi ces paripari fenua sont-ils importants ?

"Les paripari fenua font partie de notre patrimoine immatériel, et malgré quelques détenteurs de ces connaissances toponymiques, de leurs histoires, de leurs légendes (à chaque lieu est souvent rattaché une histoire de lignée, de chefferie, ou une légende), j’avais l’impression que peu de jeunes s’intéressaient à ces histoires… Il y avait pourtant là matière à faire un beau produit audiovisuel ; je voulais juste susciter l’intérêt du public, qu’il soit jeune ou moins jeune, branché culture ou pas. Pour qu’on prenne tous conscience de la beauté de la nature qui nous environne, de ces histoires légendaires laissées par nos anciens et afin qu’on préserve ce qui peut encore l’être de notre culture polynésienne… Sans l’imposer, mais juste pour donner l’envie à ceux qui le souhaitent de redécouvrir notre culture et l’art oratoire qu’est le paripari fenua ; dans un souci de mémoire. La série est en tahitien/français, sous-titrée en français, et nous allons également faire une version sous-titrée en anglais pour l’exporter."

C’est dans ce sens que vous mettez en scène deux personnages ?

"Oui, je voulais démontrer que cette culture était encore vivante, et que certains l’appliquent encore dans leur vie de tous les jours mais y posent un regard moderne. C’est comme ça que le personnage "porteur d’avenir" est apparu comme une évidence. Ainsi, à chaque épisode il y a un orateur, un paripari fenua, une légende, et un porteur d’avenir. Chacun d’eux posant son regard sur la réalité de sa commune. Je voulais donner une image positive de notre jeunesse. Il y a dans ce pays des richesses naturelles et humaines, des personnes qui entreprennent en s’appuyant sur des pratiques ancestrales, d’autres qui s’en sont détachées sans doute mais qui souhaitent faire évoluer le fenua. Par exemple, Nicky Verghnes à Mataiea s’est réapproprié l’art du ahima’a pour en faire son businness, Sarah Roopinia, fondatrice d’Ono’u, embellit les murs des villes notamment ceux d’Uturoa en s’appuyant sur des histoires polynésiennes, etc."

Où nous emmènera le prochain épisode mercredi ?

"Dans le prochain épisode, à Papara, Hira Teriinatoofa nous emmène à la découverte de Taharuu, de son travail de coach et du caillou légendaire du spot de surf de Taharuu."


« Je vois la culture polynésienne comme une culture vivante et en constante évolution. »
Quelles étaient les principales difficultés ?

"Le plus dur dans cette série, c’est de réussir à rattacher les uns et les autres, à faire le lien entre le passé et le présent tout en questionnant notre devenir. Il y a aussi ce côté hybride de la série qui est un plus pour fédérer le plus d’audience. Nous mêlons prises de vues réelles (drone, sub, etc.) à de l’animation 3D, tout en ayant recours à une mise en scène de fiction, un planning de tournage, des découpages techniques, une création musicale… Tout cela a mis plus d’un an à se mettre en place et je pense qu’on est tous fiers du résultat ! J’espère vraiment que ce programme saura conquérir un public le plus large possible."

Donnez-nous votre vision de la culture polynésienne ?

"Je vois la culture polynésienne comme une culture vivante et en constante évolution. Une culture millénaire et orale que l’on doit se réapproprier. On doit réapprendre notre histoire et la culture ancienne ma’ohi, en tirer ses enseignements, et surtout la transmettre au plus grand nombre. Je crois qu’il faut préserver ce qui peut encore l’être : les langues, les paripari fenua, les légendes, les histoires, l’art oratoire, les chants, les danses, les valeurs polynésiennes de l’accueil et du partage, les rites, les marae, les rahui, le tatouage, etc. Je pense que la culture polynésienne doit préserver ses traditions tout en faisant preuve d’ouverture. C’est cela qui décrirait le mieux le concept de "Paripari fenua" : un magazine à mi-chemin entre enracinement et modernité. Le métissage en somme."

Quels sont vos prochains projets ?

"Dans la foulée, en novembre 2017, nous repartons sur un documentaire sur le même concept que la série "Paripari fenua" pour Nouvelle-Calédonie 1ère /France Ô qui nous a commandé un unitaire de 52 minutes, toujours tourné en Polynésie, avec des histoires, des personnes et des paysages du fenua, dans le cadre de la case "Archipels"."



Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Cheval Blanc recrute Maître d hôtel room service

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-32640–RSS.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Les Matinées de l'e-Business consacrées à la convergence mobile

http://www.tahiti-infos.com/photo/art/default/17367876-21875762.jpg?v=1506646261

http://www.tahiti-infos.com/Les-Matinees-de-l-e-Business-consacrees-a-la-convergence-mobile_a165107.html

Les Matinées de l'e-Business consacrées à la convergence mobile
PAPEETE, le 28 septembre 2017 – Les Matinées de l’e-Business commencent mardi prochain, le 3 octobre. Trois jours de conférences et d’ateliers avec des experts internationaux des nouvelles technologies, ouvertes à tous. Cette année, les MeB reçoivent un cadre du réseau social professionnel LinkedIn ; le fondateur de la start-up Botnation, spécialiste des intelligences artificielles capables de tenir une conversation ; et un expert du référencement mobile et des nouveaux algorithmes de Google.

C’est parti pour la 6ème saison des Matinées de l’e-Business (MeB). Cet évènement créé en 2009 par la société de services informatiques Vittoria Conseil fait venir des grands noms de l’industrie numérique mondiale à Tahiti pour des conférences et ateliers de haut niveau sur les dernières tendances du milieu.

Le grand thème cette année est la convergence mobile. Dans notre dossier de mercredi, nous vous présentions les grands mouvements des opérateurs et FAI locaux pour se préparer à cet avenir où l’accès à internet se fera essentiellement sur des appareils mobiles. Mais le reste de l’économie aussi assiste à des changements profonds liés à la généralisation des smartphones et tablettes.

Guillaume Proia, directeur-co-fondateur de Vittoria Conseil et organisateur des MeB depuis maintenant 8 ans, explique que "aujourd’hui c’est extrêmement important pour les entreprises d’aller vers la mobilité. Une entreprise qui fait l’impasse sur ce changement sera en décroissance dans un avenir assez proche. On ne peut pas penser croissance sans penser mobilité… pourquoi ? Parce que les usages des consommateurs se déplacent sur les appareils mobiles, c’est ça cette idée de convergence. Sans la mobilité, les entreprises ne pourront pas profiter de ces nouveaux marchés et ces nouveaux chiffres d’affaires, et il faut penser cette évolution dès maintenant."

DES PROFESSIONNELS DES RÉSEAUX SOCIAUX, DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET DU RÉFÉRENCEMENT MOBILE

Pour donner aux entreprises toutes les armes nécessaires pour réussir cette transition, les MeB vont faire intervenir trois spécialistes. Un cadre du réseau social professionnel LinkedIn expliquera comment le recrutement de personnel qualifié et la valorisation de l’expertise des marques a migré vers le réseau. Le fondateur de la start-up Botnation.ai expliquera comment les chatbots (logiciels de réponse automatique sur les messageries instantanées), qui sont présents sur déjà 20% des pages Facebook des marques, répondront aux clients de 80% à 90% des entreprises présentes sur les réseaux sociaux d’ici trois ans. Enfin le consultant Olivier Andrieu revient en Polynésie, avec cette fois pour thème le référencement mobile et les nouveaux algorithmes de Google sur la recherche mobile et les assistants vocaux.

"Tout se dirige vers le mobile, donc le smartphone et la tablette. Ces outils sont de plus en plus utilisés par les entreprises en matière de gestion, mais également pour la collaboration entre leurs équipes, leurs relations clients… À Tahiti nous ne sommes pas trop en retard, nous sommes dans le bon train. Aujourd’hui les entreprises commencent à véritablement utiliser ces outils et ont le souhait de les utiliser de plus en plus" conclut Guillaume Proia. "Nous sommes là pour fournir de l’information complémentaire à toutes ces entreprises avec ces conférences et ces ateliers."

Les conférences du matin seront gratuites, à condition de s’inscrire en avance (voir encadré). Les ateliers de l’après-midi sont payants, et destinés aux entreprises ou professionnels qui veulent aller bien plus loin sur le domaine et pouvoir poser leurs questions et soumettre leurs cas spécifiques à ces spécialistes. Rendez-vous dès mardi prochain au Lycée hôtelier !


Les invités
Les Matinées de l'e-Business consacrées à la convergence mobile
Yannick Myrtil de LinkedIn (mardi 3 octobre)

Conférence : Impact du web social et du web mobile sur les ressources humaines

Atelier : Employer Branding & Personal Branding

Jonathan Chemouny de Botnation.ai (mercredi 4 octobre)

Conférence : Chabtot ? Intelligence artificielle ? Que pouvons-nous vraiment attendre de ces robots intelligents qui sont en train de conquérir nos mobiles via les applications de messagerie?

Atelier : Les études sont unanimes, d’ici 2020, 80% des entreprises auront un chatbot. Prenez une longueur d’avance lors de cet atelier et lancez votre chatbot dès maintenant !

Olivier Andrieu d’Abondance (jeudi 5 octobre)

Conférence : SEO, Google Mobile : la recherche devient mobile

Atelier : Audit de site web, Rédaction de contenu web (se munir d’un ordinateur portable pour les exercices pratiques)


En pratique
Inscription sur : matinees-ebusiness.com

Quand : les 3, 4 et 5 octobre 2017

Où : Lycée hôtelier de Punaauia

Combien : Les conférences sont gratuites le matin (sur inscription), les ateliers de l’après-midi sont proposés à 39 000 Fcfp par personne


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Deux Histoires/Un Mana : Prologue

http://youtu.be/ED2UoUt4XX0

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Grand Hôtel Thalasso & Spa recrute Assistant commercial

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-32641-Assistant-commercial-RSS.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Le miel de Rangiroa primé en marge de la foire agricole

http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/miel-rangiroa-prime-marge-foire-agricole-516523.html

Le miel de Rangiroa primé en marge de la foire agricole Bien représentés à la foire agricole, les apiculteurs ont pris part à un concours de dégustation de miel.

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Tourisme et traditions vont de pair à Tarahoi

http://www.tahitinews.co/tourisme-et-traditions-vont-de-pair-a-tarahoi/

L’assemblée de la Polynésie française a célébré ce mercredi la journée mondiale du tourisme placée sous le thème du «

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Vahine Tahiti te pahi – EMMA TERANGI.WMV

http://youtu.be/ptiB7tjiXYs

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

2017 Hine Nui – Haka ora

http://youtu.be/ued6uqRuPHc

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Une journaliste de l'AFP honorée par un timbre en Australie

http://www.tahiti-infos.com/photo/art/default/17341545-21854902.jpg?v=1506524509

http://www.tahiti-infos.com/Une-journaliste-de-l-AFP-honoree-par-un-timbre-en-Australie_a165063.html

Une journaliste de l'AFP honorée par un timbre en Australie
Sydney, Australie | AFP | mercredi 26/09/2017 – Kate Webb, correspondante de l’Agence-France-Presse et figure légendaire du journalisme en Asie dont elle a couvert les pages d’histoire les plus troublées, du Vietnam au Cambodge en passant par l’Afghanistan, va être honorée par un timbre australien.
Morte en 2007 à l’âge de 64 ans, elle s’était forgé la réputation d’avoir un courage à toute épreuve pendant ses plus de 40 ans de carrière.
Son effigie figure sur l’un des cinq nouveaux timbres qui seront émis à l’occasion de la Journée du souvenir, le 11 novembre, qui commémore ceux qui ont combattu et sont morts pour leur pays.
Ces timbres, dévoilés mercredi, sortiront le 6 octobre.
« Ce timbre, le quatrième d’une série qui commémore le siècle depuis la Première guerre mondiale, est la reconnaissance du rôle important joué par les femmes durant les guerres et les conflits », a dit Michael Zsolt, directeur philatélique de la Poste australienne.
Née en Nouvelle-Zélande mais partie vivre enfant avec sa famille en Australie, Kate Webb figure sur ce timbre au côté de Rosemary Griggs de la Croix-Rouge. Le timbre évoque les guerres de Corée et du Vietnam.
En couvrant la guerre du Vietnam en 1971, elle avait été prise en otage avec cinq autres personnes par les troupes nord-vietnamiennes au Cambodge. 
Après 23 jours de captivité, les otages avaient tous été libérés, non sans que la mort de Kate Webb eut été annoncée au préalable. Le New York Times avait même publié sa nécrologie.
Elle fut le témoin de soubresauts majeurs: chute de Saïgon et victoire des Khmers Rouges au Cambodge (1975), soulèvement contre la dictature Marcos aux Philippines (1986), occupation soviétique de l’Afghanistan (1979-89), assassinat de Rajiv Gandhi (1991), rétrocession de Hong Kong à la Chine (1997), fin de l’occupation indonésienne au Timor oriental (1999)… Mais également de l’avènement d’une Asie moderne au tournant du 21e siècle.
Les autres timbres évoquent les deux guerres mondiales, les conflits en Afghanistan et en Irak ainsi que le rôle de l’Australie dans les opérations de maintien de la paix.
En 2008, l’AFP a lancé le prix Kate Webb pour récompenser les journalistes qui exercent leur métier dans des conditions difficiles en Asie.


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

L’Etat s’engage au côté du Pays sur la voie de la transition écologique

http://www.tahitinews.co/letat-sengage-au-cote-du-pays-sur-la-voie-de-la-transition-ecologique/

  Le chef des subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous le Vent, Raymond Yeddou, a représenté

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Le Méridien Bora Bora recrute Gouvernant(e) général(e)

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-32623–RSS.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Oetker Collection Masterpiece hotels recrute Stagiaire informatique

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-32581-Stagiaire-informatique-RSS.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Les Frères Ibarboure recrute Sommelier – les Frères Ibarboure 1* sur la côte Basque

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-32595–RSS.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment

Les Frères Ibarboure recrute Commis de salle – les frères ibarboure – 1* sur la côte basque

http://www.journaldespalaces.com/carriere/offre-32596–RSS.html

Posted in Restaurant à Thème | Leave a comment